LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 LA RIME RÉTROGRADE (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

LA RIME RÉTROGRADE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: LA RIME RÉTROGRADE (Prosodie)   LA RIME RÉTROGRADE  (Prosodie) EmptyVen 17 Juil - 18:52


PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

LA RIME RÉTROGRADE


On appelle "rimes rétrogrades" des rimes où les vers peuvent se lire dans les deux sens ; il peut s'agir aussi bien de l'ordre des lettres (on dit aussi palindrome) que de l'ordre des mots. La littérature latine pratiquait déjà le palindrome. Le genre était très en vogue à l'époque des Grands Rhétoriqueurs, étant considéré comme un tour de force. Il fut, peu à peu, abandonné à la fin du XVIe siècle, pour revenir en force au XXe siècle, grâce à un effet de mode remis au goût du jour par les "Oulipiens". En fait, sa valeur poétique est de peu d'importance.

Le record semble être cet hexamètre dont chaque lettre offre une répétition exacte :


Arca serenum me gere regem munere sacra.

On peut lire ce vers à rebours sans que la mesure ni le sens n'en soient altérés.

Un autre exemple classique :

Roma tibi subito motibus ibit amor.


Même principe, mêmes effets.

Voici un exemple plus récent :

Triomphalement cherchez honneurs et prix,
Désolés, cœurs méchants, infortunés,
Terriblement êtes moqués et pris.


On peut lire ces vers tout à fait en sens contraire :


Pris et moqués êtes terriblement,
Infortunés, méchants, cœurs désolés,
Prix et honneurs cherchez triomphalement.

Les spécialistes considèrent que cet exercice intellectuel est un cas particulier de l'anacyclique qui, en retournant un mot permet d'en trouver un autre : "Noël" donne ainsi "Léon".

On l'appelle aussi ce genre de vers des "vers récurrents". Georges PEREC, dans le cadre de L'OULIPO (La littérature potentielle) a proposé un long poème en prose de six pages.

La poésie ne peut utiliser la rime rétrograde que comme une gageure dont la fantaisie fait excuser cette incohérence. À vrai dire, la poésie lyrique a peu à y gagner, car ce procédé reste une difficulté formelle, le plus souvent.

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
LA RIME RÉTROGRADE (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La rime léonine (Prosodie)
» Rime
» CROQUE-SAUTOUILLE ( travaux)
» Nassim,mon ami!
» Imagination tellurique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: