LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27937 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 LA PARONOMASE (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6896
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

LA PARONOMASE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: LA PARONOMASE (Prosodie)   LA PARONOMASE  (Prosodie) EmptyVen 10 Juil - 18:05


PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

LA PARONOMASE

La paronomase du grec "para" qui signifie "à côté de", et "onoma", qui veut dire : "nom", est une figure qui consiste à rapprocher des mots offrant des sonorités analogues avec des sens différents.

La paronomase ne se borne pas à une "différence" d'un seul "phonème" : ainsi, dans un verset des "Cinq grandes odes", de CLAUDEL, entre le mot raisonnable et le mot résonne :


Quand l'homme est à la fois l'instrument et l'archet,
Et que l'animal raisonnable résonne dans la modulation du cri.

L'effet de résonance de la paronomase justifie l'emploi de la périphrase animal raisonnable, pour "l'homme", le terme générique figurant à la même place de sujet dans le verset précédent.

La paronomase a davantage une fonction ludique, et certaine d'entre elles prennent, d'ailleurs, forme de calembours. Dans "Sonnets pour Hélène", de P. de RONSARD, on peut lire :


Ma douce Hélène, non, mais ma bien douce haleine.

APOLLINAIRE, dans "Alcools", a écrit :

... As-tu feint d'avoir faim quand tu volas les fruits.

Au delà de sa fonction ludique, elle permet, par des rapprochements qu'elle opère, de révéler des significations subtiles, comme des vérités psychologiques dans de nombreux proverbes ou dictons :

Exemple : - Qui s'excuse s'accuse.

On peut aussi parler de "paronomase in absentia", un phénomène de paronomase dont ne figure qu'un élément dans la phrase, mais dont l'autre est absent mais suggéré dans le contexte. Il m'arrive assez souvent, pour conclure un commentaire en réponse à un de mes amis poètes de dire, en conclusion : "Je lève le verbe à votre santé". Ceci est un parfait exemple de "paronomase in absentia", puisque le mot verbe est sous-entendu à : "verre".

La fable-express, (pour ne citer qu'elle) utilise beaucoup la paronomase.

La paronomase est fort prisée par les poètes modernes qui se livrent à des jeux sur le signifiant pour créer des effets stylistiques subtils et même recherchés, comme cet extrait de Saint-John PERSE, où cette figure de style organise tout le "tissu" du texte par liaison interne entre les signifiants :


Elle est mer de mer ivre et mer du plus grand rire ;
Et vient aux lèvres du plus ivre, sur les grand livres ouverts,
Comme pierre des temples. (Amers, 4, "Choeur").

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
LA PARONOMASE (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: