LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty
MessageSujet: Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)   Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) EmptySam 30 Mai - 19:30


Consulter dans l'espace prosodie l'article sur "les fins de vers".

http://fripou.forumgratuit.org/t1197-fins-de-vers-prosodie



Paul VERLAINE

IL FAUT, VOYEZ-VOUS NOUS PARDONNER LES CHOSES

Il faut, voyez-vous, nous pardonner les choses :
De cette façon nous serons bien heureuses
Et si notre vie a des instants moroses,
Du moins nous serons, n'est-ce pas, deux pleureuses,

O que nous mêlions, âmes sœurs que nous sommes,
A nos vœux confus la douceur puérile
De cheminer loin des femmes et des hommes,
Dans le frais oubli de ce qui nous exile !

Soyons deux enfants, soyons deux jeunes filles
Eprises de rien et de tout étonnées
Qui s'en vont pâlir sous les chastes charmilles
Sans même savoir qu'elles sont pardonnées.
___________________

INSTANTS MOROSES (Exercice "fin de vers")

Nous pardonner les choses :
Nous serons bien heureuses !
À des instants moroses :
Deux pleureuses.

Âmes sœurs que nous sommes,
La douceur puérile
Des femmes et des hommes
Nous exile.

Soyons deux jeunes filles
De tout étonnées,
Sous les chastes charmilles :
Pardonnées...

ANDRÉ

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
fripou
Admin
fripou

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 55
Localisation : Gironde

Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty
MessageSujet: Re: Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)   Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) EmptySam 30 Mai - 19:53

L'exercice ne me semble guère enrichissant... Il ressemble juste à un copié collé qui raconte l'histoire autrement. Alors pour moi... bof...
Mais bon pourquoi pas.
Belle soirée à vous trois. bisounours
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty
MessageSujet: Re: Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)   Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) EmptySam 30 Mai - 22:33

fripou a écrit:
L'exercice ne me semble guère enrichissant... Il ressemble juste à un copié collé qui raconte l'histoire autrement. Alors pour moi... bof...
Mais bon pourquoi pas.
Belle soirée à vous trois. bisounours  

Bonsoir FRIPOU,

Nous devons, je pense, toujours faire en sorte d'élargir le champ de nos connaissance, ne serait-ce que pour emmagasiner le plus d'informations possibles dans le cadre de l'intérêt que nous portons à la poésie. Même si nous ne nous impliquons pas dans tous les genres, même s'il nous est impossible de connaître et d'assimiler tous les procédés qui n'ont cessé de se modifier depuis que la versification existe, il est enrichissant de connaître ce qui peut se faire dans les traits spécifiques du langage poétique.

J'avoue bien humblement qu'il me reste tant et tant de choses à apprendre ou à redécouvrir. Jamais, je ne pourrai tout assimiler, et, de toute façon, ce serait aller vers la saturation. Ces petits exercices sont l'illustration de quelques possibilités qui nous sont offertes grâce à la magie des mots. Pour les "fins de vers" il faut veiller à ce qu'il n'y ait aucune déperdition de sens.

Bien entendu, on aime ou non. Je pense que le véritable intérêt des formes et des procédés dans l'organisation particulière des mots est simplement d'en parler, et de donner quelques exemples dans le domaine si vaste qu'est la poésie, pour faire connaître l'ensemble des artifices et des mécanismes d'un Art qui ne cesse d'évoluer, et dont l'histoire est aussi importante que la pratique.

C'est pour information et pour être assez exhaustif que je cite ces "procédés" bien souvent passés sous silence dans d'autres sites et forums.

Il est amusant de constater combien d'un forum à l'autre ces exercices sont différemment considérés. Dans un autre forum que je fréquente, de nombreux poètes, par contre, on trouvé la procédure intéressante et se sont livrés à de nombreux essais, avec des commentaires tout à fait enthousiastes.

D'ailleurs, ANNIE s'est magnifiquement illustrée sur "les fins de vers" dans un poème de Victor HUGO, intitulé "À UNE JEUNE FILLE". Elle a eu 2 pages d'éloges, et six autres membres s'y sont essayés, donnant une lecture équilibrée à leur expérimentation et obtenant de louables commentaires.

Le seul but n'est pas toujours la pratique, mais de savoir que ça existe en vue d'acquérir et développer la maîtrise de notre savoir, tant soit faire que peut.


Je te souhaite de passer un excellent dimanche, Chère FRIPOU.

DE CHALEUREUX  bibi2 DE NOUS 3.

CARPE DIEM


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)


Dernière édition par André Laugier le Dim 31 Mai - 8:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4866
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty
MessageSujet: Re: Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)   Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) EmptySam 30 Mai - 23:26

J'avoue que je préfère la dilatation...car les 2 poèmes ont un sens et sont tous les deux d'excellentes formes et très agréables à lire.
Cet exercice "les fins des vers" a du mal, en prenant juste les mots de la fin, à rendre très compréhensible le poème et manque de beauté !
Il faut avouer que déjà, je n'aime pas trop les vers courts...mais là c'est pour moi encore plus difficile !
C'est une nouvelle façon d'aborder les formes, un nouveau procédé que je ne connaissais pas, mais qui ne me tente guère, ou il faut bien chercher dans les poèmes pour arriver a y trouver un bel intérêt.
Merci André de nous faire découvrir toutes ces sortes d'exercices et de recherches.
petitbis  bis  bisounours

_________________
Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty
MessageSujet: Re: Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)   Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) EmptyLun 1 Juin - 12:11

Flamme a écrit:
J'avoue que je préfère la dilatation...car les 2 poèmes ont un sens et sont tous les deux d'excellentes formes et très agréables à lire.
Cet exercice "les fins des vers" a du mal, en prenant juste les mots de la fin, à rendre très compréhensible le poème et manque de beauté !
Il faut avouer que déjà, je n'aime pas trop les vers courts...mais là c'est pour moi encore plus difficile !
C'est une nouvelle façon d'aborder les formes, un nouveau procédé que je ne connaissais pas, mais qui ne me tente guère, ou il faut bien chercher dans les poèmes pour arriver a y trouver un bel intérêt.
Merci André de nous faire découvrir toutes ces sortes d'exercices et de recherches.
petitbis  bis  bisounours

Bonjour FLAMME,

Indéniablement, la "dilatation" offre un travail d'écriture et de recherche, puisqu'il s'agit d'élargir un vers, et, par conséquent, de "composer".

La "condensation" et les "fins de vers" constituent seulement une opportunité de "découvrir" le (ou les) poème(e)s susceptibles de ne perdre aucun sens par rapport à celui d'origine. Dans l'un, on enlève des mots et dans le second, on "mutile" la phrase. Tout le plaisir tient dans la quête d'un poème pouvant se prêter à ces altérations. C'est plus un jeu qu'autre chose.

C'est pour le côté ludique, et aussi pour rester assez exhaustif dans le domaine des procédés englobant tous les "effets" poétiques, que je fais mention de ces jeux de plume et de style. C'est aussi dans cet esprit, et pour faire un tour assez complet de ces pratiques dont on s'amuse, que je parlerai dans les prochains jours du "jeu-parti", du "jeu des pourquoi" et autres fantaisies entrant dans le cadre des œuvres à contrainte. À signaler que les membres de "l'Oulipo" se sont aussi spécialisés  dans ces pratiques qui permettent au hasard de relancer l'imagination. J'en parlerai également.

UN GRAND MERCI pour l'intérêt que tu réserves à ces "artefacts poétiques", même s'ils conservent plus de curiosité que de véritable valeur littéraire.

DE CHALEUREUX  bibi2

Excellente journée.

CARPE DIEM

andre



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty
MessageSujet: Re: Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)   Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Instants moroses (exercice "fin de vers" sur Verlaine)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES POÈMES DE PAUL VERLAINE
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» [AIDE] Couleur d'écran tire vers le jaune
» [INFO] HTC SFR vers Android
» SAMIEN LE VOYAGE VERS L'OUTREMONDE de Colin Thibert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Archives poétiques :: Exercices de mots et d'images-
Sauter vers: