LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Fins de vers (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Fins de vers  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Fins de vers (Prosodie)   Fins de vers  (Prosodie) EmptySam 30 Mai - 19:20

PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

FINS DE VERS

Ce petit jeu consiste à prendre quelques mots à la fin de vers, en négligeant tout le reste. On choisit un poème célèbre, rimé de préférence, on ne change aucun des mots retenus, mais on peut rectifier la ponctuation.

On peut, bien entendu, œuvrer sur l'ensemble du poème choisi pour cible, comme ne faire l'exercice sur quelques vers ou quatrains seulement.

Le découpage laisse alors apparaître un nouveau petit poème qui peut présenter quelque parenté avec l'original ou laisser deviner un sens nouveau. Parfois, on se demande bien pourquoi le poète s'est encombré du reste...

Ce principe est très ancien. On peut, bien entendu, donner un autre titre à l'œuvrette.

Voici quelques exemples, le premier étant réalisé sur le poème "Brise marine", de Stéphane MALLARMÉ, dont je donne ci-dessous d'abord l'original, suivi par l'exercice de "FIN DE VERS" :


BRISE MARINE

La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres.
Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce cœur qui dans la mer se trempe
O nuits! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature!
Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs!
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...
Mais, ô mon cœur, entends le chant des matelots!
______________________


MYSTÈRE DE LA CRÉATION

Les livres
Sont ivres
Et les cieux
Par les yeux !
Se trempe
Ma lampe.
La blancheur défend
Son enfant.
______________________

Un autre exemple, toujours sur un poème de MALLARMÉ, intitulé :

ÉVENTAIL

Ô rêveuse, pour que je plonge
Au pur délice sans chemin,
Sache, par un subtil mensonge,
Garder mon aile dans ta main.

Une fraîcheur de crépuscule
Te vient à chaque battement
Dont le coup prisonnier recule
L'horizon délicatement.

Vertige ! voici que frissonne
L'espace comme un grand baiser
Qui, fou de naître pour personne,
Ne peut jaillir ni s'apaiser.

Sens-tu le paradis farouche
Ainsi qu'un rire enseveli
Se couler du coin de ta bouche
Au fond de l'unanime pli !

Le sceptre des rivages roses
Stagnants sur les soirs d'or, ce l'est,
Ce blanc vol fermé que tu poses
Contre le feu d'un bracelet.
_____________________

Voici ce que cela donne dans le procédé de "fin de vers". Seul le premier quatrain a été repris.


CHIROMANCIE

Je plonge
Sans chemin,
Subtil mensonge
Dans ta main.
_____________________


On appelle aussi ce procédé la "HAÏKAÏSATION". On obtient, comme vous avez pu le constater, par ce "tronçonnement" un petit poème qui prend l'allure d'un "haïkaï".

Raymond QUENEAU s'est livré à cette amusette sur des poèmes de Stéphane MALLARMÉ. Comme on connait l'original, il reste assez de sens pour que la fin des vers en gardent encore un.

Au fond, c'est un hommage rendu à la force poétique de la rime, un peu comme l'exercice de "dilation" ou de compression"



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Invité
Invité
Anonymous


Fins de vers  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: Fins de vers (Prosodie)   Fins de vers  (Prosodie) EmptyLun 1 Juin - 8:49

Intéressant !
Encore une manière plaisante de faire mumuse avec la poésie..

Mais ce genre minimaliste n'est pas fait pour moi, incorrigible bavarde.. La dilaTAtion me convient nettement mieux. J'y reviendrai avec plaisir.

Merci André pour cette page ludique
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Fins de vers  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: Fins de vers (Prosodie)   Fins de vers  (Prosodie) EmptyLun 1 Juin - 12:29

Amarante a écrit:
Intéressant !
Encore une manière plaisante de faire mumuse avec la poésie..

Mais ce genre minimaliste n'est pas fait pour moi, incorrigible bavarde..  La dilaTAtion me convient nettement mieux. J'y reviendrai avec plaisir.

Merci André  pour cette page ludique
Amicalement


Bonjour AMARANTE,

Pour être du minimaliste, ça l'est ! Comme je l'ai indiqué dans ma réponse à FLAMME dans mon poème consacré aux "fins de vers", La "condensation" et les "fins de vers" constituent seulement une opportunité de "découvrir" le (ou les) poème(e)s susceptibles de ne perdre aucun sens par rapport à celui d'origine. Dans l'un, on enlève des mots et dans le second, on "mutile" la phrase. Tout le plaisir tient dans la quête d'un poème pouvant se prêter à ces altérations. C'est plus un jeu qu'autre chose.

C'est pour le côté ludique, et aussi pour rester assez exhaustif dans le domaine des procédés englobant tous les "effets" poétiques, que je fais mention de ces jeux de plume et de style. C'est aussi dans cet esprit, et pour faire un tour assez complet de ces pratiques dont on s'amuse, que je parlerai dans les prochains jours du "jeu-parti", du "jeu des pourquoi" et autres fantaisies entrant dans le cadre des œuvres à contrainte. À signaler que les membres de "l'Oulipo" se sont aussi spécialisés dans ces pratiques qui permettent au hasard de relancer l'imagination. J'en parlerai également.

UN GRAND MERCI, AMARANTE, pour l'intérêt que tu réserves à ces "artefacts poétiques", même s'ils suscitent plus de curiosité que de véritable valeur littéraire.

Mais avant tout, et comme tu le dis, nous autres poètes-découvreurs aimons bien faire "mumuse" avec les vers. En dehors de nos propres œuvres, nous affectionnons aussi ce désir d'apporter notre contribution pour ce qui sort des sentiers battus. C'est là que se mesure l'amour inconditionnel que nous vouons au Verbe et à ces incroyables extrapolations.

merci AMARANTE pour tes mots de générosité et d'Amitié.

DE CHALEUREUX bisclig du marseillais et une excellente semaine à toi.

CARPE DIEM

andre




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
CLARI

CLARI

Messages : 660
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 73
Localisation : Petit nuage duveteux

Fins de vers  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: Fins de vers (Prosodie)   Fins de vers  (Prosodie) EmptyLun 1 Juin - 19:17

Bonjour cher André.

Merci de nous proposer ces amusements poétiques.
Cette réduction aux fins de vers est assez ludique.

Je vais m'y essayer, mais il faut trouver la poésie qui se prête à l'exercice.

J'ai un peu moins de temps actuellement. Mais rien ne presse.

En tous cas bravo pour Mystère de la création et chiromancie.

Amitiés et bonne soirée

petitbis pandabisou app app app

_________________
clari  grosbiz amchienchat       
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Fins de vers  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: Fins de vers (Prosodie)   Fins de vers  (Prosodie) EmptyMar 2 Juin - 21:38

CLARI a écrit:
Bonjour cher André.

Merci de nous proposer ces amusements poétiques.
Cette réduction aux fins de vers est assez ludique.

Je vais m'y essayer, mais il faut trouver la poésie qui se prête à l'exercice.

J'ai un peu moins de temps actuellement. Mais rien ne presse.

En tous cas bravo pour Mystère de la création et chiromancie.

Amitiés et bonne soirée

petitbis pandabisou app app app



Bonsoir CLARI,

En effet, étant donné que les poèmes dont les "fins de vers" ne sont pas légion à offrir la possibilité de conserver chaque derniers mots sans altérer le sens général de l'œuvre, c'est une véritable chasse aux trésors pour découvrir celui qui permettra, sans devoir changer un seul mot de la fin, d'obtenir un résultat convaincant.

Comme pour le "centon", la recherche peut s'avérer longue, et demande une grande patience. Souvent plusieurs vers qui s'enchainement bien laissent penser qu'on se dirige vers une heureuse conclusion...et soudain, avec le suivant, il s'avère que c'est l'impasse. Il faut cherche un autre poème.

C'est ce qui fait le plaisir de la recherche et pousse les vrais amateurs de ces puzzle à poursuivre, alors que beaucoup renonceront en cours de route.

Te connaissant pour savoir que tu aimes relever et vaincre les défis, je pense, si ce n'est déjà fait, que tu vas sans doute te mettre en quête de l'œuvre qui te permettra de gagner celui-ci, également.

DE CHALEUREUX bisclig et très agréable fin de soirée, CLARI.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




Fins de vers  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: Fins de vers (Prosodie)   Fins de vers  (Prosodie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fins de vers (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vers tétrasyllabe (Prosodie)
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» [AIDE] Couleur d'écran tire vers le jaune
» [INFO] HTC SFR vers Android
» SAMIEN LE VOYAGE VERS L'OUTREMONDE de Colin Thibert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: